Description

Sandra Hegedüs
Présidente Fondatrice de SAM Art Projects, Présidente de la Villa Arson

www.samartprojects.org
Spécialité : Pluridisciplinaire
Portugais, Anglais, Français

Née au Brésil à São Paulo, Sandra Hegedüs y étudie la philosophie et le cinéma, à la prestigieuse Fundação Armando Alvares Penteado (FAAP). Artiste militante de la scène pauliste, elle réalise plusieurs performances au début des années 80 avant d’arriver en France en 1990, où elle développe une activité de productrice de reportages et de films documentaires. Son goût pour l’art la conduit à constituer à partir de 2005 une collection d’art contemporain. L’envie d’un engagement plus fort dans l’aide à la création artistique la mène tout naturellement vers le mécénat.
Elle crée en 2009 SAM Art Projects, destiné à promouvoir, par le biais de résidences et par l’attribution d’un prix, l’œuvre d’artistes étrangers en France, et d’artistes français à l’étranger. Dans un souci d’échanges et de dialogue, les projets encouragés relient la scène artistique parisienne aux pays situés hors des circuits habituels du milieu de l’art.

Femme passionnée, aussi spontanée que déterminée, Sandra Hegedüs appartient à cette nouvelle génération de collectionneurs militants qui s’est imposée dans le paysage français ces dernières années, créant des projets philanthropiques audacieux, soutenant les talents de demain et mécénat des projets ambitieux au-delà̀ des frontières. Comme sa collection, les créations artistiques qu’elle soutient ne répondent pas à un souci du marché, mais à une attention aiguë portée aux nouvelles visions du monde qu’apportent les artistes.

Grâce à son énergie contagieuse et à sa capacité à s’entourer de soutiens fidèles et d’experts, elle parvient à fédérer des moyens financiers et humains importants au service de la réalisation des projets des artistes, leur apportant visibilité et reconnaissance.

En 2018, son engagement est récompensé́ par la remise du 27ème Prix MontBlanc pour la culture Art Patronage. La philathrope a ainsi été reconnue pour son travail de soutien aux échanges artistiques internationaux, créant des ponts entre l’Europe et les pays non-occidentaux. En 2020, elle est nommée Officier de la Légion d’Honneur par le Ministre de la Culture français Franck Riester.