Mercredi 10 février à 18h30

Visio-Conférence

Écoutez
Voir

Organisateur

Carré Sur Seine

Artistes Invités

Pluridisciplinaire

Mercredi 10 février 2021 — 18h30

Visio-Conférence

Écoutez Voir

Organisateur

Carré Sur Seine

Artistes Invités

Pluridisciplinaire

Description

Se demander comment ? ou pourquoi ? l’artiste a voulu nous transmettre son message, c’est se demander dans quelle mesure il est possible de le comprendre.
Rencontrer l’intime dans la 
démarche de l’artiste, pour nous émerveiller, découvrir de manière originale son travail, ressentir ses secrets. CARRE SUR SEINE  vous offre une nouvelle occasion d’apprécier l’œuvre de deux femmes artistes contemporaines.

ÉCOUTEZ-VOIR, rencontres privilégiées faites de confidences d’artistes, qui rendent compte de leur travail, tour à tour, en vous racontant leur univers, leur parcours et leur démarche. Questions et débats clôturent la présentation.

Ne manquez pas ce rendez-vous ÉCOUTEZ VOIR de la saison 2020/2021, en VisioConférence sur Zoom : Mercredi 10 février à partir de 18h30

Pour assister à la conférence, ouverte à tous, il vous suffira de cliquer depuis votre ordinateur sur ce lien Zoom qui vous permettra de l’installer, d’entrer dans l’espace virtuel de la conférence, et de nous retrouver.

Pour ce qui en auront besoin, voici le ID et le mot de passe :
ID de réunion : 899 4059 4295
Password : 610397

Toutes les disciplines artistiques sont abordées de la peinture à la vidéo en passant par la sculpture, les installations ou bien la photographie. Une occasion de choix pour l’investigation artistique, de vrais instants de partage et de dialogue entre artistes, collectionneurs et membres de CARRÉ SUR SEINE !

Deux artistes à l’honneur ce mercredi 10 février 2021 :

Guénaëlle de Carbonnières – photographe-plasticienne
Rachel Marks – plasticienne

Rachel Marks

Je suis une artiste et performeuse américaine qui vit et travaille à Paris. Mon travail explore la diversité au sein de la forêt dans l’espoir de promouvoir la préservation de la nature et la force de la communauté. Mes projets prennent différentes formes: installations monumentales, sculpture, dessin et performance avec un fort accent sur la danse.

L’objet livre est un objet central dans mon travail. Mes œuvres révèlent l’histoire d’un lieu, son environnement naturel, sa culture et sa communauté. J’invite souvent le public à participer au don de livres ou à participer à la création. Cela permet à l’œuvre d’être à la fois une expérience collective et une installation sculpturale. Les livres reviennent à leur source naturelle, et racontent l’histoire entre la diversité de la nature et de nos sociétés. Les livres provenant de divers sujets et langues montrent l’importance de vivre en harmonie malgré nos différences, tout comme les divers arbres dans la forêt. Les matériaux naturels tels que les pétales, les feuilles et les ailes de papillon sont également des objets que j’utilise dans mes sculptures de livres naturels et dessins. Mon travail de performance vient de ma pratique en tant que ballerine, je combine la danse et l’installation pour explorer davantage notre lien avec la nature.

 

Guénaëlle de Carbonnières

Vecteurs pour interroger notre rapport au passé et les conditions d’apparition des images, les sites archéologiques oscillent entre figuration et abstraction.
L’accumulation de couches successives, proche d’une stratigraphie archéologique, souligne la latence qui régit la naissance de toute image : les gestes du dessin et les processus photographiques gravitent autour des notions de temporalité, en proposant différents régimes de visibilités qui mettent en tension surface et profondeur, souvenir et oubli.

L’image se fait territoire d’exploration de la mémoire intime ou de la mémoire collective : accidents, incisions, perfusions, brûlures, destructions sont évoqués ou viennent perforer directement les résidus du passé, pour tenter d’en retrouver la trace.

Dans mes travaux en cours, le réchauffement climatique et les urgences écologiques occupent mes recherches : montée des eaux, déploiements spectaculaires des incendies et autres conséquences de l’anthropocène sont matérialisés par différents supports, outils et gestes plastiques.

Ces questionnements actuels s’inscrivent dans la continuité d’une démarche tournée vers la temporalité et l’entropie, les phénomènes d’apparition et de disparition.

Voir tous les rendez-vous “Écoutez-Voir”
VisioConférence Zoom

Quelques Oeuvres des Artistes Invités