Description

Jean-Jacques Gay
Directeur du Festival Accès)s(, curateur, critique d’art et universitaire

www.artjaws.com/commissaires-invites/jean-jacques-gay/
Spécialité : Nouveaux Médias-Photographies et Art technologies
Français, Anglais

Ph.D, membre associé de l’équipe CITU du Laboratoire Paragraphe (Université de Paris 8), enseignant-chercheur sur les narrations contemporaines et les arts technologiques Jean Jacques Gay dirige actuellement le festival des cultures électro-numériques de Pau, accès)s( cultures électroniques.

A travers ses collaborations avec divers créateurs visionnaires de nos usages numériques, dont les américains Steina et Woody Vasulka ou le canadien Luc Courchesne, JJ Gay anime des équipes de recherche scientifiques, pédagogiques, artistiques et culturelles en écoles d’art (ENSBA, EESI, ESAP…), en universités (Paris 8, Gustave Eiffel, Chambéry-Savoie, Montpelier-Paul Valery) où en tant qu’enseignant-consultant arts/sciences – Le Fresnoy (Studio National des Arts Contemporains).

Suite à une expérience journalistique allant de Libération aux lettres Françaises en passant par Optical Sound, JJ Gay collabore aujourd’hui au comité de rédaction d’Artension. Chargé de mission auprès du bureau de l’AICA, il observe la création artistique et les technologies à travers une posture de critique d’art aux prises avec les humanités numériques et les usages innovants des mutations spectateur.

Consultant, pour Kirnéa/Passeurs D’images, le 104Paris (fondateur du Prix émergence), le comité de pilotage du Réseau Art Numérique (RAN) et divers jurys internationaux (Labo Médias Grand Paris, Etoiles de la SCAM, Fond SCAN Auvergne Rhône Alpes, Vidéoformes, Nouvelles Ecritures NewImages/SCAM et Prix Révélation numérique ADAGP). JJ Gay interroge ainsi une pratique curatoriale numérique sur le patrimoine et sa muséographie et comme réalisateur d’expositions monographiques (Valérie Mréjen, Samuel Bianchini, Cécile Le Prado, Stephane Trois Carrés, etc…).

Membre fondateur du collectif SPAMM ainsi qu’aux origines de synesthésie.com, et de son Centre d’Art Virtuel (93), JJ Gay développe des expériences trans-médias pour le web  (Le Louvre-ARTE ou spammARTE.tv).

Commissaire invité de la plateforme ArtJaws.com pour sa collection ARTT (ARt To Tablet) JJ Gay poursuit une collaboration avec Maurice Benayoun et Tobias Klein (City University of HongKong) sur une œuvre d’esthétique transactionnelle, orientée neuro-design, sur la Blockchain : ValueOfValues et sa Brain Factory. Aujourd’hui curateur des expositions accès)s( il monte Melting Point*, le carrefour des internet)s( au Bel Ordinaire (64) en automne 2020 et prépare actuellement la 21 ième édition du festival accès)s( pour Pau et son agglomération.